La fabrication de mes savons

Accueil → La fabrication de mes savons

 

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un savon ?

Le savon est fabriqué à partir d’une réaction chimique naturelle dite de saponification, qui est la tranformation des CORPS GRAS (des graisses ou des huiles) sous l’action d’une BASE FORTE (de la soude ou de la potasse dissoute dans l’eau) en SAVON. D’un point de vue chimique, le savon est alors un mélange de sels de sodium d’acides gras, mais il contient également de la GLYCÉRINE (sous-produit de la saponification), une substance très hydratante pour la peau.

Formule chimique du savon

Au cours de cette réaction, les huiles et la soude vont entièrement disparaître pour laisser place au SAVON et à la GLYCERINE… Avec un bon dosage des ingrédients la soude est donc assurément absente dans le savon final. Cependant, un surplus d’huile est souvent ajouté au départ ou à la fin. Non-transformée en savon, cette huile résiduelle dite de SURGRAS est encore présente dans le savon final, et a pour rôle de protéger le film hydrolipidique qui recouvre l’épiderme.

Comment sont fabriqués mes savons ?

J’ai choisi de fabriquer mes savons selon la méthode dite de « saponification à froid ». Ainsi, ne subissant aucune cuisson, les matières premières utilisées gardent tous leurs bienfaits et la glycérine (une substance très hydratante qui est produite naturellement lors de la saponification) reste entièrement préservée dans le savon.

Fabrication de mes savons 1Une pesée minutieuse de chaque ingrédient avant de commencer Fabrication de mes savons 2Dissolution de la soude dans l’eau ou une autre liquide sous hotte Fabrication de mes savons 3Léger chauffage des beurres solides, puis mélange avec les huiles liquides
Fabrication de mes savons 4Addition de la solution de soude sur les huiles à une certaine température Fabrication de mes savons 5Mélange au mixeur jusqu’à que le mélange s’épaississe ou « la trace » Fabrication de mes savons 6Addition des ajouts naturels et des huiles essentielles
Fabrication de mes savons 7La pâte encore fluide est versée dans un moule pour reposer pendant 24h

Fabrication de mes savons 8Le lendemain le bloc de savon est démoulé et coupé en barres

Fabrication de mes savons 9Les savons sont mis « à la cure » pour sécher pendant 4 à 6 semaines

La première étape de la fabrication est le mélange des matières grasses sélectionnées et de la soude. Le choix des huiles et des beurres végétaux est vaste (coco, karité, olive, avocat, amande douce, argan, ricin, chanvre, rose musquée… pour en mentionner quelques uns) et dépand des qualités souhaitées du produit final (dureté, pouvoir moussant, pouvoir nettoyant, propriétés hydratantes). Le liquide utilisé pour dissoudre l’hydroxyde de sodium est également libre au choix, ce qui permet de jouer avec et les teintes ou d’apporter même plus de douceur au savon (eau, infusion, café, vin, jus de fruit, lait de chèvre ou d’ânesse).

Viennent après les ajouts qui feront la particularité de chaque recette. Comme colorant, j’utilise uniquement des ingrédients naturels que nous offre la Terre : fleurs et herbes séchées (calendula, camomille, lavande, ortie, romarin), épices (cacao, cannelle, curcuma, paprika), argiles (blanche, verte et rose), plantes macérées (vanille)… Ainsi, mes créations sont de couleur ouatée aux teintes chaudes et naturelles. Occasionnellement, certains ingrédients sont également incorporés dans mes recettes à des fins décoratives ou exfoliantes : grains ou moutures de graines (café, pavot, sésame), flocons (d’avoine, de noix de coco), sucre de canne, sel de l’Himalaya. Finalement, pour les parfums, une synergie d’huiles essentielles pures et de première qualité est parfois ajoutée.

Coulée ensuite dans un moule en bois, cette pâte va continuer son travail de saponification pendant vingt-quatre heures. Durant ce temps, elle va d’abord monter en température, puis refroidir et se solidifier. Le lendemain a lieu le démoulage et la découpe, un à un, à la main. Enfin, ils sont mis « à la cure », période de séchage de quatre à six semaines, sur des étagères bien aérées, à l’abris de la lumière.

Pourquoi le choix de fabriquer à froid…

La plupart des savonneries d’aujourd’hui applique une méthode industrielle et fabriquent leur savon à partir d’une base de petites billes appelées « bondillons » dont la composition est souvent douteuse voire d’origine pétrochimique. D’autres utilisent une méthode de saponification à chaud, dite de Marseille, qui fait subir aux huiles une cuisson de plusieurs heures à de très hautes températures, et qui donne un savon sec dont la glycérine était retirée.

Enfin, la méthode la plus utilisée par les petits producteurs et les artisans : la saponification à froid (SAF). C’est puisqu’elle est la seule méthode qui permet de garder intactes les propriétés des huiles et des beurres végétaux, qui ne sont chauffés que très légèrement, seulement pour faire fondre les beurres. En effet, elle est également la méthode la plus respectueuse de l’environnement car, contrairement aux deux autres méthodes, elle nécessite une consommation d’énergie très faible. Ensuite, elle permet de conserver toute la glycérine produite lors de la saponification, qui apportera douceur et des propriétés hydratantes au savon. Aussi, un savon réalisé en saponification à froid contiendra naturellement la portion insaponifiable des huiles et beurres utilisés (c’est-à-dire des composés qui ne réagiront pas avec la soude étant souvent dotés de nombreux bienfaits pour la peau). Et enfin, le dernier avantage est de pouvoir maîtriser entièrement le choix et la provenance de toutes les matières premières.

Certes, l’inconvénient de cette méthode réside dans le fait que l’on ne peut produire qu’en faibles quantités. Cependant, il ne faut pas oublier ce que l’homme de nos jours a justement la tendance à oublier : la qualité est beaucoup plus importante que la quantité

Voir la composition de mes savons en détail >>